Reïki – Reikki

Jésus : « Le choix est à vous, seulement à vous. » – Jesus : « The choice is yours, only »– Jesus : «  La elección es solo suya »

https://www.enfantsdemedjugorje.fr/le-reiki-une-chance-ou-un-piege/

Les Enfants de Medjugorje 2022

Autorisation est donnée de diffuser ce texte sous deux conditions :

 1°) ne changer aucun mot

 2°) citer la source « Enfants de Medjugorje » ainsi que notre site en français: www.enfantsdemedjugorje.fr

 E-mail : gospa.fr@gmail.com

Children of Medjugorje 2022

Authorization is given to disseminate this text under two conditions:

 1°) do not change any words

 2°) cite the source « Children of Medjugorje » as well as our site in French:

www.enfantsdemedjugorje.fr

 E-mail : gospa.fr@gmail.com

Le Reiki, une chance ou un piège ?

 En 2012, j’ai interviewé en Italie le célèbre professeur Tarcisio Mezzetti à propos du Reiki. Vu l’importance et la gravité du sujet, j’ai décidé de publier des extraits de cet interview ainsi que des témoignages personnels. J’ai gardé la simplicité de notre conversation pour qu’elle soit à la portée de tous. Où que j’aille, je rencontre des gens qui, pour une raison ou une autre, souffrent de tourments intérieurs. La plupart d’entre eux ont pratiqué des spiritualités trompeuses qui déferlent aujourd’hui sur le monde. Grâce à Dieu il existe des gens qui, conscients de ces pièges, ont étudié ces phénomènes et leurs conséquences. Le professeur Tarcisio Mezzetti en fait partie, c’est pourquoi je suis allée le trouver chez lui. Tarcisio, décédé en 2016, était un laïc marié, père de famille et grand-père. Il fit des études de chimie toxicologique à l’Université de Perugia en Italie. Il est également connu aux États Unis pour ses ouvrages. Sa vie a radicalement changé en 1976, lors d’une assemblée de prière à Perugia avec des frères chrétiens qui, par la suite, ont fondé avec lui la communauté Magnificat (voir PS 1). Il était déjà un bon catholique, mais ce jour-là, il vécut une profonde conversion du cœur. Il reçut du Seigneur un don précieux et très rare : le discernement des esprits, c’est-à-dire la capacité d’identifier les esprits mauvais qui tourmentent une personne. Grâce à ce charisme, Tarcisio a pu développer une profonde compassion pour tous ceux qui souffrent de tourments intérieurs ou de maladies psychiques et qui sont souvent abandonnés dans leurs difficultés. Il consacrait beaucoup de temps à ces personnes, les écoutant avec empathie et les aidant par sa prière. Certes, il n’était pas exorciste – cette mission est réservée aux prêtres – mais tout croyant qui prie et jeûne pour ses frères peut obtenir de bons fruits de libération. Jésus l’a bien affirmé : « Ce type de démons ne peut sortir que par la prière et le jeûne. » (Mt 17,21). Or Tarcisio avait une foi inébranlable, il persévérait dans la prière comme dans le jeûne, les deux armes essentielles de la victoire. Témoins de tant de souffrances chez nos contemporains, il se consacra à l’étude des différentes spiritualités proposées par les médias. Jour après jour, ses rencontres lui ont permis d’obtenir de précieuses lumières sur ces réalités. Il était donc en mesure d’aider des milliers de personnes qui étaient tombées dans le piège de ces fausses spiritualités. Il aimait profondément l’Église qu’il a servie avec ardeur toute sa vie. Lors de notre première rencontre, je lui ai demandé de m’éclairer sur la réalité du Reiki, car on me posait mille questions à ce sujet. En effet, il avait écrit un article intitulé « Le Reiki estil vraiment la grande lumière divine ? » (Cahier n° 6 ; édition « Una voce grida »). Il va sans dire que notre entretien dura plusieurs heures. Il me parla des dangers du Reiki et je désire partager ici une partie de ce qu’il m’a dit. Il était très inquiet de voir la vitesse avec laquelle cette pratique se répandait en Occident. Il me dit : « Le Reiki est extrêmement dangereux, car il est présenté comme un moyen de guérison presque miraculeux. J’ai rencontré plusieurs personnes qui, après avoir suivi des cours de Reiki, ont eu besoin de l’exorciste pour être libérées des multiples conséquences de cette pratique. A long terme, on peut observer chez ces personnes des dégâts sur l’équilibre psychosomatique, des vexations, des obsessions, des cauchemars, des insomnies, de la paranoïa, des états dépressifs, des actes de désespoir, un endurcissement du cœur, et peu à peu, un éloignement de l’Eglise Catholique. Les origines Tarcisio : Le Reiki est né avec Mikao Usui (1865 –1921), un japonais, qui est présenté comme un moine catholique. Un dimanche, un étudiant en médecine lui demanda : « Vous croyez que Jésus faisait des miracles. Comment se fait-il que vous n’en faites pas ? ». Usui fut profondément troublé par cette remarque et décida d’étudier ce phénomène. Il se rendit en Amérique et étudia tous les livres qui parlaient de Jésus Christ, mais il ne comprit pas comment Jésus opérait ses guérisons. Il retourna donc chez lui et continua ses recherches. Puis un moine bouddhiste lui montra un document très ancien contenant des informations sur les guérisons opérées par Bouddha. Usui prit le document, monta sur une « montagne sacrée » et il jeûna. Il resta assis par terre, immobile, pendant des semaines. Un jour il vit un rayon de soleil venir sur lui. Il ne bougea pas. Le rayon de soleil le frappa sur le front et le fit tomber. A ce moment-là il vit des bulles dorées contenant les symboles que Bouddha utilisait pour opérer des guérisons. Il mémorisa ces symboles, se leva et descendit de la montagne. Tandis qu’il descendait, il se blessa au pied en trébuchant sur une pierre. Il prit ses pieds dans les mains d’une manière spéciale et il guérit à l’instant même. Puis il continua à descendre. Sur le chemin il vit une maison de paysans devant laquelle une enfant se mourait. Usui s’approcha de l’enfant, étendit les mains sur elle et l’enfant fut guérie. Ainsi naquit le Reiki. Sa diffusion et ses erreurs Tarcisio : Le mot Reiki signifie l’union de la force universelle (rei) avec la force personnelle (ki). Autrement dit, j’agis parce que la force universelle agit en moi. Ceux qui sont formés à la pratique du Reiki deviennent ‘masters’. Il existe deux ou trois déviations de certains masters qui ont développé des aspects différents. Toutefois, l’élément essentiel est qu’il existe trois niveaux. Au premier niveau on reçoit un enseignement, au deuxième niveau on approfondit cet enseignement et au troisième niveau on dit clairement aux adeptes qu’ils ont reçu ce pouvoir de guérison car les esprits de la montagne sacrée de Usui sont entrés en eux. Autrement dit, les esprits de Usui sont transmis d’une personne à l’autre jusqu’à aujourd’hui. A un moment donné, on déclare que ce que l’on reçoit vient des esprits. Or, nous savons bien que le spiritisme n’est pas admis par l’Église. Lorsqu’on parle du Reiki, il faudrait bien expliquer cette vérité : j’agis avec les esprits de la montagne sacrée reçus par Usui et, lors de chaque initiation, ces esprits sont transmis à la personne initiée. Alors je me demande : un chrétien qui a reçu le baptême, a-t-il besoin d’entrer dans ce monde fait d’initiations ? Non ! Il est déjà ‘initié’, car l’Esprit Saint est en lui ! Sœur Emmanuel : Voilà la clef de tout ! Il s’agit clairement d’esprits – au pluriel – alors que l’Esprit Saint est unique. Cela explique bien le piège ! Permettez-moi de partager ici avec vous un petit témoignage personnel (voir, sur YouTube, la vidéo « J’avais un rendez-vous à 5 heures du soir ! »). Je me souviens qu’étant ado, pendant les séances de spiritisme que je faisais avec mes amies autour d’une table, nous appelions les esprits et non pas l’Esprit Saint. Ainsi, sans le savoir, par ignorance, j’appelais les esprits mauvais : une activité qui a failli me coûter la vie. Tarcisio : On ne parle jamais de ces choses-là. Un chrétien qui appelle les esprits, croit-il vraiment être rempli de l’Esprit Saint ? Si on se trouve dans cette situation, c’est surtout à cause de l’ignorance du peuple chrétien, dont on ne s’occupe pas vraiment. Il est possible que des guérisons se produisent par le Reiki, mais ce sont de fausses guérisons. Les sorciers opèrent des guérisons aussi, mais il faut savoir que ce ne sont jamais de vraies guérisons. D’habitude les gens pensent « j’étais malade, j’ai vu le sorcier et je n’ai plus de douleurs », mais, non, c’est faux ! Saint Thomas d’Aquin disait que Satan fait le mal, mais il sait également faire des choses extraordinaires pour préparer un plus grand mal1 . Sr Emmanuel: Cette phrase de saint Thomas est lumineuse. En effet, lorsqu’une guérison se produit suite à la pratique du Reiki, la personne qui a été guérie est presque toujours contente. Mais il faut savoir que les esprits mauvais ne font jamais de cadeaux. La maladie ne disparaît pas, mais elle se déplace dans une autre partie du corps ou du psychisme, dans la personnalité, dans l’affectivité, etc. Dans un premier temps, les personnes sont heureuses d’avoir été « guéries », mais plus tard elles sont affectées par un mal plus profond. Beaucoup commencent à être saisis par la peur peur, à souffrir d’angoisse ou d’insomnie ; il se peut aussi qu’ils ne supportent plus la prière ou la simple idée de Dieu. Par exemple : quelqu’un est guéri d’une douleur au genou par une séance de Reiki, mais plus tard, il commence à souffrir de migraines. Il retourne alors chez le master Reiki et, après un autre traitement très cher, il est guéri de ses migraines ; mais, tout à coup, il ne supporte plus sa femme. Chaque fois que l’on croit percevoir un sentiment de bien-être ou un soulagement, en réalité le mal augmente et se transforme, à tel point que la personne devient allergique à Dieu. A ce propos, je désire témoigner d’une expérience vécue dans le Grand Nord canadien avec mon assistante américaine Kim. Au mois de mai 2005, nous avons été accueillies à l’évêché durant 4 jours, et là j’ai rencontré un couple qui travaillait pour le diocèse de Mackenzie. Bill, le mari, m’a raconté qu’il avait longtemps souffert de violents maux de tête, mais il était content car il venait de recevoir une belle guérison. Une femme de passage dans la ville, qui disait avoir un don de guérison, lui avait proposé ses services. Cette femme avait pratiqué sur lui un rituel fait de gestes et de formules. Après la séance, les maux de tête de Bill avaient disparu. Son épouse Linda me précisa : « Les maux de tête ont disparu, oui, mais maintenant il a un herpès et il va mal intérieurement ». Et Bill me confirma : « J’ai perdu la paix du cœur ». Il me raconta que depuis ce jour-là, il avait commencé à se disputer avec sa femme, chose qui ne s’était jamais produite auparavant. Je lui ai demandé : « Mais cette femme, qui est-elle ? » Il me dit que c’était une catholique pratiquante très gentille, qui lui avait proposé de prier pour sa santé. Je demandai alors à Bill s’il savait comment elle avait reçu ce don ? Il me précisa qu’elle avait été formée à la pratique du Reiki. Quand j’entendis cela, je me suis inquiétée pour lui et je l’ai invité à réfléchir : « Tu vois Bill, si tu pouvais choisir, tu préférerais retrouver la paix du cœur et avoir à nouveau des maux de tête, ou bien renoncer à la paix du cœur et ne plus souffrir de tes maux de tête ? » « Je choisirais sans aucun doute de retrouver la paix du cœur, m’assura-t-il, surtout parce qu’ainsi, je pourrais aussi récupérer ma bonne relation avec Linda. Je souffre de migraines depuis des années, mais j’en ai l’habitude, je les offre à Jésus à ses intentions et je suis prêt à continuer. » Bill a bon cœur. Il aime le Seigneur et son seul désir est de marcher avec Lui en choisissant le bien. Sa réponse m’a touchée. Je lui dis alors : « Cette femme qui a fait une séance de Reiki sur toi était peut-être sincère, mais le Reiki est un grand piège : il opère de fausses guérisons et, en fin de compte, il affecte énormément la santé physique et morale de la personne. Je te propose de prier ce soir avant de te coucher, afin que Dieu t’illumine sur ce que tu as vraiment reçu. Par exemple, tu pourrais Lui dire : ‘Seigneur, si cette guérison viens de Toi, laisse-la moi, mais aide-moi à retrouver la paix du cœur. Si elle ne vient pas de Toi et que cette femme m’a fait du mal, alors, Jésus, je t’en prie, reprends cette guérison et redonne-moi la paix du cœur. Je suis prêt à retrouver mes maux de tête.’ » Bill accepta le défi. Le lendemain, au petit-déjeuner, Linda me fit comprendre d’un petit air complice qu’il y avait des nouveautés. En effet, Bill me dit: « Ce matin, quand je me suis réveillé, le mal de tête m’attendait comme un vieux compagnon de voyage. Quelle joie ! Aussitôt j’ai remercié Jésus, surtout parce que j’ai senti à nouveau la paix dans mon cœur. Je crois que dorénavant j’offrirai mes migraines à Jésus avec une ferveur redoublée. » Cette offrande de Bill au Seigneur aidera beaucoup de personne à guérir de la sclérocardie, c’est-à-dire de l’arthrose du cœur qui empêche l’amour de se développer en nous. Grâce à cette expérience, Bill a été ‘guéri’ de son excessive naïveté devant certains virus du New Age qui, offrant un semblant de guérison, provoquent des conséquences catastrophiques pour l’âme. Un an plus tard, Bill m’écrivit que le cadeau de Jésus était toujours là pour lui : la croix des migraines s’était transformée en un chemin de joie. Tarcisio : Merci pour ce précieux témoignage, ma sœur! Il est important que les gens sachent ce qui se passe en réalité car, souvent, ceux qui ont été « guéris » à travers le Reiki veulent pratiquer le Reiki à leur tour. Mais ce n’est qu’une illusion, car au lieu d’être guéris, ils se mettent dans les mains de Satan. La guérison n’est pas seulement un processus physique comme nous le croyons. Qu’y a-t-il derrière ? Par exemple : à Lourdes, il peut arriver qu’un homme au tibia cassé en deux entre dans l’eau de la piscine et en ressort avec son tibia ressoudé. Le Reiki ne pourrait jamais faire une chose pareille ! Ce genre de miracles se produit par l’action de Dieu. Mais Satan aime singer Dieu et ses œuvres. Il ne peut pas faire ces choses-là, mais, puisque c’est un ange, il peut produire des effets positifs temporaires et apparents qui ne font que préparer une attaque plus forte. Sr Emmanuel: Chers amis, nous avons mis en lumière le fait que les guérisons du Reiki ne sont qu’une triste illusion! Les esprits (au pluriel) du mal ne font jamais de cadeaux. J’ai vu beaucoup de personnes souffrir atrocement des effets de la pratique du Reiki. Tarcisio, que dirais-tu à une personne qui a se retrouve troublée, malade ou même persécutée par le malin après avoir mis sa santé dans les mains d’un maître de Reiki ? Tarcisio: Je le dis à tout le monde: pour guérir il faut tout d’abord retourner aux sacrements, c’est ça le chemin ! Il faut bien confesser les péchés commis. Lorsqu’une personne se confesse, elle doit remplir trois conditions pour recevoir l’absolution : dire le péché, avoir un grand regret du péché commis et prendre la ferme résolution de ne plus commettre ce péchélà. Certes, elle n’est pas à l’abri de retomber, mais elle doit prendre cette résolution. Malheureusement, dans notre société, le sens du péché n’existe guère plus. Aujourd’hui il est difficile de parler des sacrements à des personnes qui ne sont pas formées à la vie chrétienne. Je leur conseille de faire d’abord une bonne confession, et puis de communier à la messe tous les jours. Après chaque communion, je conseille de faire la prière de délivrance (voir conclusion). En effet, après la communion, Jésus est avec nous, en nous, il n’y a donc aucune raison d’avoir peur de Satan. Sr Emmanuel: Oui, mais parfois les gens s’adressent directement à Satan en lui disant: “Vat’en ! Je ne veux pas de toi, tu es moche, laisse-moi tranquille !”. Ne faites jamais cela. C’est un piège. Satan est malin et il se sert de ce dialogue comme il l’a fait avec Eve lors de la première tentation dans le Jardin d’Eden. Dans la prière, adressons-nous plutôt à Jésus, au Père, au Saint Esprit. C’est Dieu qui libère. Tarcisio: Les gens qui parlent avec Satan n’ont pas reçu l’autorité pour le faire. Seule l’Église peut donner des ordres à Satan, l’Église qui agit à travers le ministère d’un prêtre ou d’un évêque. C’est l’Église qui peut faire cela, et non pas un individu seul. Chaque diocèse devrait avoir au moins un prêtre exorciste. Sr Emmanuel: Lorsqu’on se confesse, on attend du prêtre une parole d’autorité. Tarcisio: Durant la confession, le prêtre est le ministre d’un sacrement. Bien sûr il peut faire des prières de délivrance. Il peut donner des conseils adaptés pour aider la personne à se libérer de l’oppression du malin, mais beaucoup de prêtres ont terriblement peur du diable. Il est donc fondamental que chaque prêtre soit un homme de profonde prière, surtout quand il s’agit d’affronter les ténèbres. Jésus nous a laissé un commandement : « Aimez-vous les uns les autres comme moi je vous ai aimés ». Le mot ‘comme’ est terrible. Il n’a pas dit combien, mais il a dit comme. Chaque chrétien doit commencer à vivre le commandement de Jésus Christ. Le christianisme est fait d’amour. Il nous présente le Dieu d’Amour. C’est ça qui a toujours caractérisé la grande civilisation du christianisme. Sr Emmanuel : Oui, il est bon de rappeler cela ! Aujourd’hui le Reiki engendre beaucoup de confusion, voilà pourquoi je souhaite conclure par une aventure qui m’est arrivée personnellement devant témoins. Un jour, j’étais à Medjugorje et je me préparais à partir pour trois semaines de mission aux États Unis et au Mexique. Ce jour-là j’étais épuisée et un pèlerin qui se trouvait chez nous me proposa son aide. La sœur qui me faisait un massage aux jambes pour mes problèmes de circulation n’était pas avec nous ce jour-là. Ce pèlerin me proposa de me faire un massage à sa place. Mais, après l’avoir fait, il me proposa une thérapie de relaxation ou quelque chose comme ça et il se plaça derrière moi. Bêtement, je le laissai faire, sans savoir ce qu’il faisait exactement. Sans même me toucher la tête, il fit des gestes dans l’air, des arabesques un peu bizarres… Puis je partis en mission. La première nuit en Amérique je n’ai pas réussi à dormir ne serait-ce qu’une minute et je me dis : ça doit être à cause du voyage. Mais la deuxième et la troisième nuit je n’ai pas réussi à m’endormir non plus. C’était une situation dramatique pour moi, car tous les jours je devais parler devant beaucoup de gens, enregistrer des DVD et des émissions de télé sur les messages de Medjugorje, donc j’avais plus que jamais besoin de toute ma présence d’esprit. En voyant que je n’arrivais pas du tout à dormir, j’ai dit au Seigneur : « Écoute Jésus, si tu veux que je porte cette croix pendant la nuit, je te l’offre, mais je te demande une chose : je t’en supplie, fais que je sois normale pendant la journée pour que personne ne se rende compte du fait que je ne dors pas. » Dans sa bonté, le Seigneur m’a exaucée. Alors, après trois semaines de torture – car ne pas dormir est insupportable – je suis rentrée à Medjugorje, pensant que le fait de retrouver mon lit m’aurait permis de retrouver le sommeil. Mais il n’en fut rien. Vu que le problème durait, je suis allée voir un prêtre américain en pèlerinage à Medjugorje. Je savais qu’il avait un grand don de prière et qu’il était très uni au Seigneur. Il m’a écoutée et s’est recueilli profondément. Soudain, il me dit « Un ennemi a fait cela », citant ainsi la parabole de l’ivraie dans l’Évangile2 . A ce moment-là me revint à l’esprit ce qui s’était passé avant mon départ en mission et l’étrange massage de cet homme. Alors le prêtre fit une prière de délivrance contre cette thérapie, il coupa tout lien avec elle et avec cet homme-là. Il annula ses possibles conséquences grâce à son autorité reçue par le sacrement de l’Ordre, qui est, en réalité, l’autorité de Jésus. Inutile de dire que la nuit suivante, ainsi que toutes les autres nuits, j’ai pu dormir comme un bébé. Cette expérience m’a ouvert les yeux sur la réalité que beaucoup vivent aujourd’hui. J’en ai conclu qu’il faut être vraiment vigilant et ne pas accepter n’importe quelle thérapie, surtout de ce genre-là. En effet, le prêtre qui m’a dit « un ennemi a fait cela », a ajouté que cet homme avait fait une thérapie Reiki sur moi à mon insu. Pour lui et pour moi il était évident que le malin voulait m’empêcher de faire connaître les messages de Marie en Amérique, il voulait bloquer cette mission. Vous voyez, chers amis, il faut être très vigilant. Je vous donne un simple conseil : ne vous faites pas imposer les mains par un laïc inconnu, car seules les mains des prêtres sont les mains de Jésus, les autres mains sont…risquées ! Dès que l’on parle de guérison, la plupart des gens foncent sur ce qui leur est proposé. Le Reiki n’est pas le seul piège proposé par le New Age. En effet ce courant offre une multitude de pseudo-thérapies qui permettraient de retrouver le bien-être. Même si au début elles semblent alléchantes, elles ont un point commun que je voudrais souligner : elles ignorent complètement la croix de Jésus qui est la seule vraie source de salut pour l’homme. N’est-ce pas là un bon élément de discernement ? « Dans Ses blessures, nous trouvons la guérison. » (Isaïe 53,5) Je remercie Tarcisio d’avoir été un instrument de Dieu pour nous prévenir des dangers du Reiki et pour libérer les victimes de ces pratiques. Il est retourné à la Maison du Père en 2016. Ses compétences professionnelles, son témoignage chrétien et son expérience avec les âmes nous ont beaucoup enrichis. Il s’est consacré corps et âme à aider et délivrer les personnes des liens du mal. Il continue à répandre cette lumière grâce à son intercession depuis le Ciel et à travers ses livres. C’est à nous d’utiliser les moyens qui nous sont donnés pour éviter le mal et le repousser. Tarcisio a écrit une prière puissante sous l’inspiration du Saint Esprit ; il s’en servait souvent pour soulager les personnes tourmentées, victimes de ce piège subtil. Père Céleste, tu es mon refuge et le rocher de mon salut. Tu as le contrôle sur tout ce qui se passe dans ma vie. Je suis ton serviteur et je porte ton Nom. Merci de m’avoir donné le casque du salut. Mon identité en ton Fils Jésus est sûre. Rien ne pourra jamais me séparer de ton amour. Je te remercie car tu pardonnes mes péchés et tu effaces ma faute. Je me revêts à présent de la cuirasse de ta Justice. Esprit Saint, scrute moi et mets en lumière toute stratégie des ténèbres dirigée contre moi. Je me saisis du bouclier de la foi pour demeurer inébranlable et ancré dans la Parole de Dieu. Celle-ci m’assure que « le Fils de Dieu s’est manifesté pour détruire les œuvres du diable » (1 Jn 3,8). C’est pourquoi, Père très Saint, au nom glorieux de ton Fils unique Jésus Christ, par l’autorité que me confère le baptême, je renonce à toute œuvre du Malin, de quelque origine qu’elle soit, je renonce à l’occultisme, à la médiumnité ou à la sorcellerie. Par la foi que tu m’as donnée, ô Père, je proclame détruite chacune de ses œuvres dans ma vie. Jésus, mon Seigneur et Sauveur, tu as triomphé sur le Mal dans le désert, sur la Croix, au Sépulcre et, par ta glorieuse résurrection, tu l’as vaincu à jamais, scellant ainsi sa fin et son destin. En toi, je triomphe moi aussi sur lui par la puissance de ton saint Nom devant qui « tout genou fléchit dans les cieux, sur la terre et dans les enfers.» (Ph 2,10). Par la force qui me vient de toi, ô Seigneur, je résiste et m’oppose à toutes les tentatives du Malin de m’opprimer, de m’affliger ou de me tromper. Je veux lutter énergiquement contre ses efforts pour me voler la joie et le fruit de mon salut. Par la puissance de ton Sang très précieux versé pour moi au Calvaire, je te prie d’éloigner de moi toutes les puissances des ténèbres qui m’attaquent ou qui m’entourent. Ordonne-leur maintenant de me quitter, et d’aller là où toi, Seigneur, tu voudras les envoyer, afin qu’elles ne reviennent jamais plus. Merci Seigneur Jésus ! °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°° PS: Sur les thèmes du Yoga, de la Méditation Transcendantale, du Zen, de la réincarnation, des guérisons par radiesthésie ou par Reiki, de la Magie, du spiritisme, des religions orientales, du New Age, regardez le site du père Joseph-Marie Verlinde : http://www.final-age.net Et la vidéo « Du gourou à Jésus », https://m.youtube.com/watch?v=GjZ822YyhZc

Reiki, a chance or a trap?

 In 2012, I interviewed the famous Professor Tarcisio Mezzetti in Italy about Reiki. Given the importance and seriousness of the subject, I decided to publish excerpts from this interview as well as personal testimonials. I kept the simplicity of our conversation so that it was accessible to all. Wherever I go, I meet people who, for one reason or another, suffer from inner torment. Most of them practiced deceptive spiritualities that are now sweeping the world. Thank God there are people who, aware of these pitfalls, have studied these phenomena and their consequences. Professor Tarcisio Mezzetti is one of them, which is why I went to find him at his house. Tarcisio, who died in 2016, was a married layman, father and grandfather. He studied toxicological chemistry at the University of Perugia in Italy. He is also known in the United States for his works. His life changed radically in 1976, during a prayer assembly in Perugia with Christian brothers who later founded with him the Magnificat community (see PS 1). He was already a good Catholic, but on that day he experienced a profound conversion of heart. He received from the Lord a precious and very rare gift: the discernment of spirits, that is, the ability to identify evil spirits that torment a person. Thanks to this charism, Tarcisio has been able to develop a deep compassion for all those who suffer from inner torments or mental illnesses and who are often abandoned in their difficulties. He devoted a lot of time to these people, listening to them with empathy and helping them with his prayer. Certainly, he was not an exorcist – this mission is reserved for priests – but any believer who prays and fasts for his brothers can obtain good fruits of liberation. Jesus said it well: « This type of demon can only come out through prayer and fasting. » (Mt 17:21). But Tarcisio had an unshakable faith, he persevered in prayer as in fasting, the two essential weapons of victory. Witnessing so much suffering among our contemporaries, he devoted himself to the study of the different spiritualities proposed by the media. Day after day, his meetings allowed him to obtain precious insights into these realities. He was therefore able to help thousands of people who had fallen into the trap of these false spiritualities. He deeply loved the Church, which he served ardently all his life. During our first meeting, I asked him to enlighten me about the reality of Reiki, because I was asked a thousand questions about it. Indeed, he had written an article entitled « Is Reiki really the great divine light? » (Notebook No. 6; edition « Una voce grida »). It goes without saying that our interview lasted several hours. He told me about the dangers of Reiki and I want to share here some of what he told me. He was very worried about the speed with which this practice was spreading in the West. He tells me: « Reiki is extremely dangerous, because it is presented as an almost miraculous means of healing. I met several people who, after taking Reiki classes, needed the exorcist to be freed from the multiple consequences of this practice. In the long term, we can observe in these people damage to the psychosomatic balance, vexations, obsessions, nightmares, insomnia, paranoia, depressive states, acts of despair, hardening of the heart, and little by little, a distance from the Catholic Church. Tarcisio origins: Reiki was born with Mikao Usui (1865–1921), a Japanese, who is presented as a Catholic monk. One Sunday, a medical student asked him, « You believe jesus was doing miracles. How come you don’t do it? ». Usui was deeply disturbed by this remark and decided to study this phenomenon. He went to America and studied all the books that talked about Jesus Christ, but he did not understand how Jesus carried out his healings. So he returned home and continued his search. Then a Buddhist monk showed him a very old document containing information about the healings performed by Buddha. Usui took the document, climbed a « sacred mountain » and fasted. He sat on the floor, motionless, for weeks. One day he saw a ray of sunshine coming upon him. He did not move. The ray of sunshine hit him on the forehead and knocked him down. At that moment he saw golden bubbles containing the symbols that Buddha used to perform healings. He memorized these symbols, stood up and came down from the mountain. As he descended, he injured his foot by tripping over a stone. He took his feet in his hands in a special way and healed at the very moment. Then he continued to descend. On the way he saw a peasants’ house in front of which a child was dying. Usui approached the child, laid out his hands over her, and the child was healed. Thus was born Reiki. Its diffusion and errors Tarcisio: The word Reiki means the union of universal force (rei) with personal strength (ki). In other words, I act because the universal force acts within me. Those who are trained in the practice of Reiki become ‘masters’. There are two or three deviations of some masters that have developed different aspects. However, the essential element is that there are three levels. At the first level one receives a teaching, at the second level one deepens this teaching and at the third level one clearly tells the followers that they have received this healing power because the spirits of the sacred mountain of Usui have entered into them. In other words, the spirits of Usui are transmitted from one person to another until today. At some point, we declare that what we receive comes from the spirits. However, we know well that spiritualism is not accepted by the Church. When we talk about Reiki, we should explain this truth well: I act with the spirits of the sacred mountain received by Usui and, during each initiation, these spirits are transmitted to the initiated person. So I ask myself: does a Christian who has been baptized need to enter this world of initiations? No! He is already ‘initiated’, for the Holy Spirit is in him! Sister Emmanuel: This is the key to everything! These are clearly spirits – in the plural – whereas the Holy Spirit is unique. This explains the trap! Let me share here with you a small personal testimony (see, on YouTube, the video « I had an appointment at 5 o’clock in the evening! »). I remember that as a teenager, during the spiritualism sessions I did with my friends around a table, we called spirits and not the Holy Spirit. Thus, without knowing it, out of ignorance, I called evil spirits: an activity that almost cost me my life. Tarcisio: We never talk about these things. Does a Christian who calls spirits really believe he is filled with the Holy Spirit? If we find ourselves in this situation, it is mainly because of the ignorance of the Christian people, whom we do not really take care of. It is possible for healings to occur through Reiki, but they are false healings. Sorcerers also perform healings, but you should know that they are never real healings. Usually people think « I was sick, I saw the sorcerer and I have no more pain », but, no, that’s wrong! St. Thomas Aquinas said that Satan does evil, but he also knows how to do extraordinary things to prepare for a greater evil.1 Sr. Emmanuel: This sentence of St. Thomas is luminous. Indeed, when a healing occurs as a result of the practice of Reiki, the person who has been healed is almost always happy. But you should know that evil spirits never give gifts. The disease does not disappear, but it moves to another part of the body or psyche, in the personality, in the affectivity, etc. At first, people are happy to have been « healed », but later they are affected by a deeper evil. Many begin to be gripped by fear fear, to suffer from anxiety or insomnia; they may also no longer be able to stand prayer or the mere idea of God. For example: someone is cured of knee pain by a Reiki session, but later they begin to suffer from migraines. He then returned to the Reiki master and, after another very expensive treatment, he was cured of his migraines; but, all of a sudden, he can’t stand his wife anymore. Whenever one thinks one perceives a sense of well-being or relief, in reality the evil increases and transforms, so much so that the person becomes allergic to God. In this regard, I would like to testify to an experience lived in the Canadian Far North with my American assistant Kim. In May 2005, we were welcomed to the bishopric for 4 days, and there I met a couple who worked for the Diocese of Mackenzie. Bill, the husband, told me that he had suffered from severe headaches for a long time, but he was happy because he had just received a beautiful recovery. A woman passing through the city, who said she had a healing gift, had offered her services. This woman had practiced on him a ritual made of gestures and formulas. After the session, Bill’s headaches were gone. His wife Linda told me, « The headaches are gone, yes, but now he has herpes and he’s going badly internally. » And Bill confirmed to me, « I have lost the peace of my heart. » He told me that since that day he had started arguing with his wife, something that had never happened before. I asked her, « But who is this woman? » He told me that it was a very kind practicing Catholic who had offered to pray for her health. I then asked Bill if he knew how she had received this gift? He told me that she had been trained in the practice of Reiki. When I heard this, I worried about him and invited him to think, « You see Bill, if you could choose, would you rather find peace of heart and have headaches again, or give up peace of heart and not suffer from your headaches anymore? » « I would definitely choose to find peace of heart, » he assured me, « especially because in this way I could also recover my good relationship with Linda. I have been suffering from migraines for years, but I am used to them, I offer them to Jesus for his intentions and I am ready to continue. » Bill has a good heart. He loves the Lord and his only desire is to walk with Him choosing the right. His answer touched me. I then told her: « This woman who did a Reiki session on you may have been sincere, but Reiki is a big trap: it operates false healings and, in the end, it affects the physical and moral health of the person enormously. I suggest that you pray tonight before you go to bed, so that God may enlighten you on what you have truly received. For example, you might say to Him, ‘Lord, if this healing comes from You, leave it to me, but help me to find peace of heart. If it does not come from You and this woman has hurt me, then Jesus, please take back this healing and give me peace of heart. I’m ready to get my headaches back.’ Bill accepted the challenge. The next day, at breakfast, Linda made me understand with a little complicit air that there were novelties. Indeed, Bill tells me, « This morning, when I woke up, the headache was waiting for me like an old travel companion. What a joy! Immediately I thanked Jesus, especially because I felt peace in my heart again. I believe that from now on I will offer my migraines to Jesus with a redoubled fervor. Bill’s offering to the Lord will help many people heal from sclerocardia, which is the osteoarthritis of the heart that prevents love from developing in us. Through this experience, Bill has been ‘cured’ of his excessive naivety in the face of certain New Age viruses which, offering a semblance of healing, cause catastrophic consequences for the soul. A year later, Bill wrote to me that Jesus’ gift was still there for him: the cross of migraines had turned into a path of joy. Tarcisio: Thank you for this precious testimony, sister! It is important for people to know what is actually going on because, often, those who have been « healed » through Reiki want to practice Reiki in turn. But this is only an illusion, because instead of being healed, they put themselves in Satan’s hands. Healing is not just a physical process as we believe. What’s behind it? For example: in Lourdes, it can happen that a man with a shin broken in two enters the water of the pool and leaves with his shin re-welded. Reiki could never do such a thing! These kinds of miracles happen by God’s action. But Satan loves to sing God and His works. He cannot do these things, but, since he is an angel, he can produce temporary and apparent positive effects that only prepare for a stronger attack. Sr. Emmanuel: Dear friends, we have highlighted the fact that Reiki healings are just a sad illusion! The spirits (plural) of evil never give gifts. I have seen many people suffer excruciatingly from the effects of practicing Reiki. Tarcisio, what would you say to a person who has found himself troubled, sick or even persecuted by the evil one after putting his health in the hands of a Reiki master? Tarcisio: I say to everyone: to heal you must first return to the sacraments, that’s the way! It is necessary to confess the sins committed. When a person confesses, he must meet three conditions to receive absolution: to say sin, to have a great regret for the sin committed, and to make a firm resolution not to commit that sin again. Admittedly, it is not immune to falling back, but it must make this resolution. Unfortunately, in our society, the sense of sin hardly exists any more. Today it is difficult to talk about the sacraments to people who are not trained in the Christian life. I advise them to make a good confession first, and then to receive communion at Mass every day. After each communion, I advise to do the prayer of deliverance (see conclusion). Indeed, after communion, Jesus is with us, in us, so there is no reason to be afraid of Satan. Sr. Emmanuel: Yes, but sometimes people go directly to Satan and say, « Vat’en! I don’t want you, you’re ugly, leave me alone! » Never do that. It’s a trap. Satan is evil and he uses this dialogue as he did with Eve during the first temptation in the Garden of Eden. In prayer, let us turn instead to Jesus, to the Father, to the Holy Spirit. It is God who liberates. Tarcisio: People who speak with Satan have not been given the authority to do so. Only the Church can give orders to Satan, the Church that acts through the ministry of a priest or bishop. It is the Church that can do this, not an individual alone. Every diocese should have at least one exorcist priest. Sr. Emmanuel: When one confesses, one expects from the priest a word of authority. Tarcisio: During confession, the priest is the minister of a sacrament. Of course he can make prayers of deliverance. He can give appropriate advice to help the person free himself from the oppression of the evil one, but many priests are terribly afraid of the devil. It is therefore fundamental that every priest be a man of deep prayer, especially when it comes to facing the darkness. Jesus left us a commandment: « Love one another as I have loved you. » The word ‘like’ is terrible. He didn’t say how much, but he said like. Every Christian must begin to live the commandment of Jesus Christ. Christianity is made of love. He presents us with the God of Love. This is what has always characterized the great civilization of Christianity. Sr. Emmanuel: Yes, it is good to remember that! Today Reiki generates a lot of confusion, which is why I want to conclude with an adventure that happened to me personally in front of witnesses. One day I was in Medjugorje and I was preparing to leave for three weeks of mission to the United States and Mexico. That day I was exhausted and a pilgrim who was at our house offered his help. The sister who was giving me a leg massage for my circulation problems was not with us that day. This pilgrim offered to give me a massage in his place. But, after doing it, he offered me relaxation therapy or something like that and he put himself behind me. Foolishly, I let him do it, not knowing what exactly he was doing. Without even touching my head, he made gestures in the air, arabesques a little weird… Then I went on a mission. The first night in America I didn’t manage to sleep even a minute and I tell myself: it must be because of the trip. But the second and third night I couldn’t fall asleep either. It was a dramatic situation for me, because every day I had to talk in front of a lot of people, record DVDs and TV shows about the messages of Medjugorje, so I needed all my presence of mind more than ever. Seeing that I couldn’t sleep at all, I said to the Lord, « Listen to Jesus, if you want me to carry this cross at night, I offer it to you, but I ask you one thing: I beg you, make me normal during the day so that no one realizes that I am not sleeping. » In His goodness, the Lord answered me. So, after three weeks of torture – because not sleeping is unbearable – I returned to Medjugorje, thinking that finding my bed would have allowed me to get back to sleep. But this was not the case. Since the problem lasted, I went to see an American priest on pilgrimage to Medjugorje. I knew that he had a great gift of prayer and that he was very united to the Lord. He listened to me and gathered deeply. Suddenly, he said to me, « An enemy has done this, » quoting the parable of the tares in the gospel.2 At that moment I was reminded of what had happened before I left on my mission and the strange massage of this man. Then the priest made a prayer of deliverance against this therapy, he cut all ties with it and with this man. He annulled its possible consequences thanks to his authority received by the sacrament of Holy Orders, which is, in reality, the authority of Jesus. Needless to say, the next night, as well as all the other nights, I was able to sleep like a baby. This experience opened my eyes to the reality that many are experiencing today. I concluded that you have to be really vigilant and not accept any therapy, especially of that kind. Indeed, the priest who told me « an enemy did this », added that this man had done Reiki therapy on me without my knowledge. For him and for me it was obvious that the evil one wanted to prevent me from making Mary’s messages known in America, he wanted to block this mission. You see, dear friends, we must be very vigilant. I give you a simple piece of advice: do not have your hands laid on by an unknown layman, for only the hands of the priests are the hands of Jesus, the other hands are… Risky! As soon as we talk about healing, most people rush on what is offered to them. Reiki is not the only trap proposed by the New Age. Indeed this current offers a multitude of pseudo-therapies that would make it possible to regain well-being. Even if at first they seem enticing, they have one thing in common that I would like to emphasize: they completely ignore the cross of Jesus, which is the only true source of salvation for man. Isn’t this a good element of discernment? « In His wounds we find healing. » (Isaiah 53,5) I thank Tarcisio for being an instrument of God to warn us of the dangers of Reiki and to free the victims of these practices. He returned to the Maison du Père in 2016. His professional skills, his Christian witness and his experience with souls have greatly enriched us. He dedicated himself body and soul to helping and delivering people from the bonds of evil. He continues to spread this light through his intercession from Heaven and through his books. It is up to us to use the means given to us to avoid evil and repel it. Tarcisio wrote a powerful prayer under the inspiration of the Holy Spirit; he often used it to relieve the tormented, victims of this subtle trap. Heavenly Father, you are my refuge and the rock of my salvation. You have control over everything that happens in my life. I am your servant and I bear your Name. Thank you for giving me the helmet of salvation. My identity in your Son Jesus is certain. Nothing can ever separate me from your love. I thank you because you forgive my sins and erase my fault. I now put on the armor of your Justice. Holy Spirit, scrutinize me and highlight any strategy of darkness directed against me. I seize the shield of faith to remain steadfast and anchored in the Word of God. It assures me that « the Son of God manifested himself to destroy the works of the devil » (1 Jn 3:8). Therefore, Most Holy Father, in the glorious name of your Only Begotten Son Jesus Christ, by the authority conferred on me by baptism, I renounce every work of the Evil One, of whatever origin, I renounce occultism, mediumship or witchcraft. By the faith you have given me, O Father, I proclaim destroyed every work in my life. Jesus, my Lord and Savior, you triumphed over evil in the wilderness, over the Cross, over the Sepulchre, and by your glorious resurrection you defeated it forever, thus sealing its end and destiny. In you, I too triumph over him by the power of your holy Name before whom « every knee bows in heaven, on earth and in hell. » (Ph 2,10). By the force that comes to me from you, O Lord, I resist and oppose all attempts of the Evil One to oppress me, to afflict me or to deceive me. I want to fight energetically against his efforts to steal from me the joy and fruit of my salvation. By the power of your most precious Blood shed for me on Calvary, I beg you to remove from me all the powers of darkness that attack me or that surround me. Order them now to leave me, and go where you, Lord, will want to send them, that they will never come back again. Thank you Lord Jesus! °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°PS: On the themes of Yoga, Transcendental Meditation, Zen, reincarnation, dowsing or Reiki healings, Magic, spiritism, Eastern religions, New Age, watch Father Joseph-Marie Verlinde’s website: http://www.final-age.net And the video « From guru to Jesus », https://m.youtube.com/watch?v=GjZ822YyhZc

J’ai chanté intérieurement pour que l’Esprit Saint vienne, puis j’ai dit :

Seigneur, je voudrais savoir si j’ai besoin de cette prière de guérison après avoir communié ?

A la réouverture de ce document, le curseur s’est arrêté devant :

« Tu as le contrôle sur tout ce qui se passe dans ma vie. Je suis ton serviteur et je porte ton Nom. Merci »

Au préalable, j’avais ouvert le Nouveau Testament, après avoir chanté l’Esprit Saint pour qu’Il vienne et j’ai lu : Actes 5 fin de verset 14 à Actes 6 début verset 3 :

Qui parle de guérison de personnes tourmentées par des esprits mauvais au verset 16 Actes 5.

D’après la phrase qui m’a été indiquée par l’Esprit Saint, j’ai besoin de cette prière de délivrance après la communion, car j’ai deux séances de Reiki il y a plusieurs années.

Or, malgré mes prières de neuvaine au Précieux Sang de Jésus-Christ et mes confessions, j’ai des problèmes de santé (trop souvent anémiée, trop souvent problèmes de tyroïde).

Après avoir vécu une messe :

occasion pour moi de communier (il me restait quelques petits morceaux de Jésus- Hostie dans une boîte),

j’ai prié intérieurement pour que l’Esprit Saint vienne et j’ai ouvert de nouveau ce document. Le curseur s’est arrêté devant :

Seigneur, je voudrais savoir si j’ai besoin de cette prière de guérison après avoir communié ?

Et j’ai entendu dans ma tête :

« Oui, tu as besoin de cette prière de délivrance. »

J’ai dit cette prière de délivrance qui est ci-dessus, donné par Sœur Emmanuel de Medjugorje, et j’ai ressenti un vrai mieux-être, une vraie délivrance !

Mais au premier obstacle (impossibilité de retrouver une photo que je cherchais pour illustrer ce texte), occasion de douter de moi-même, le mal de gorge (problème à ma tyroïde) est revenu. Je renonce à cette photo et je retrouve la confiance, d’autant qu’un ami inspiré par l’Esprit Saint m’a indiqué quoi faire pour ce problème de tyroïde : gargarismes profonds (cet ami en a faits pendant 5 semaines et son problème à la tyroïde a alors disparu) d’une décoction de gratteron gaillet, lavée (1goutte de vinaigre blanc), rincée, bouillie pendant 10 minutes.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Gaillet_gratteron

I sang inwardly for the Holy Spirit to come, and then I said:

Lord, I would like to know if I need this healing prayer after receiving communion?

When this document was reopened, the cursor stopped in front of:

« You have control over everything that happens in my life. I am your servant and I bear your Name. Thank you»

Beforehand, I had opened the New Testament, after singing the Holy Spirit for Him to come and I read: Acts 5 end of verse 14 to Acts 6 beginning verse 3:

Who speaks of healing people tormented by evil spirits in verse 16 Acts 5.

According to the phrase indicated to me by the Holy Spirit, I need this prayer of deliverance after communion, because I have two Reiki sessions several years ago.

However, despite my novena prayers to the Precious Blood of Jesus Christ and my confessions, I have health problems (too often anemic, too often tyroid problems).

After experiencing a Mass.

Youtube Video Translation Tutorial tutoriel de traduction de vidéo Youtube :

opportunity for me to receive communion (I still had a few small pieces of Jesus-Host in a box),

I prayed inwardly for the Holy Spirit to come and opened this document again. The cursor stopped in front of:

Lord, I would like to know if I need this healing prayer after receiving communion?

And I heard in my head:

« Yes, you need this prayer of deliverance. »

I said this prayer of deliverance which is above, given by Sister Emmanuel of Medjugorje, and I felt a real well-being, a real deliverance!

But at the first obstacle (impossibility of finding a photo that I was looking for to illustrate this text), opportunity to doubt myself, the sore throat (problem to my tyroid) returned. I renounce this photo and I find confidence, especially since a friend inspired by the Holy Spirit told me what to do for this tyroid problem: deep gargles (this friend did it for 5 weeks and his tyroid problem then disappeared) of a decoction of scratcher gaillet, washed (1 drip of white vinegar), rinsed,  boiled for 10 minutes.

https://en.wikipedia.org/wiki/Galium_aparine

Merci à Dieu, à Ses serviteurs et à vous, internaute, lecteur et futur spectateur ?

Thank God, His servants and you, Internet user, reader and future viewer?

htatamagouchecupsb.com

https://www.ewtn.com/catholicism/daily-readings

https://www.aelf.org/

Finalement, j’ai trouvé cette photo que je cherchais – Finaly, I found this photo I was looking for:

Publicité