Eglise française, brebis égarée et Jésus-Christ nous relève !

Jésus-Christ retrouve la brebis égarée

FLASH-FIN DES TEMPS : Extase de Marie-Julie Jahenny du 18 février 1876 : Tu n’auras pas à souffrir longtemps, mais ces jours si courts te seront pénibles, douloureux, épineux, déchirants …

Publié le 7 janvier 2022 par Myriamir

« Où es-tu, pauvre France, brebis perdue, égarée ? Pourtant, c’est toi qui dois espérer la première, puisque c’est toi qui dois délivrer l’Église…

France, France, tu n’as encore rien vu, rien éprouvé. Si, aujourd’hui, ton cœur manque de courage, que seras-tu dans ce grand jour ? Reste là…jusqu’à l’heure où tu verras les châtiments du Ciel écraser les tiens qui se seront rendus coupables. Après cette dévastation, la fleur (de lys) apportera la paix la plus douce.

Tu n’auras pas à souffrir longtemps, mais ces jours si courts te seront pénibles, douloureux, épineux, déchirants. Place-toi, pauvre France, droit au milieu de la Croix. »


Ce texte est tiré du livre du Père Roberdel « Les prophéties de La Fraudais » aux éditions Résiac, page 89.

Merci à Dieu et à Ses serviteurs, dont Marie du site internet Myriamir :

https://myriamiraucoeurdejesusetmarie.wordpress.com/

Cette prophétie me donne du baume au cœur !

Voici, en cliquant sur le lien ci-dessous, une prière et une lettre de catholiques qui se posent des questions et qui aimeraient que des évêques s’en posent aussi, lettre trouvée sur le site internet « Pierre et les loups », dont je remercie Philippe et merci aux auteurs de cette lettre et de cette prière !

https://pierre-et-les-loups.net/

Voici cette prière :

« TRÈS SAINTE TRINITÉ, DIEU TOUT-PUISSANT, SANG DU CHRIST, détruisez le diable ; désactivez et paralysez les pièges de ceux qui manipulent le monde entier ! CŒUR IMMACULÉ DE MARIE, piétinez le diable ; neutralisez et paralysez les pièges de ceux qui manipulent le monde entier ! SAINT MICHEL ARCHANGE ET VOS SIX FRÈRES, enchaînez le diable ; désactivez et paralysez les pièges de ceux qui manipulent le monde entier ! Amen ! †

On peut toujours prier et même jeûner, ou offrir quelque chose par amour, à Jésus-Christ, pour la réparation du cœur immaculé de Sa maman Marie et pour la conversion de certaines personnes, y compris de responsables de l’Eglise catholique, pour que les cœurs, les yeux et les oreilles s’ouvrent, en priant pour que Dieu leur pardonne leurs égarements, péchés, leur envoie l’Ange de la Paix toucher leur corps, Jésus-Christ toucher leur cœur et qu’ils soient éclairés par l’Esprit-Saint, avec les dons de discernement, d’enseignement et de craignant Dieu, pour être et agir selon la Volonté Divine.

On peut aussi avoir une Sainte colère (c. f. vidéo du Frère et prêtre Daniel-Marie : « Deviens le chef de toi-même » dans le 2ème lien ci-dessous), car trop c’est trop ! N’oublions pas les messages célestes éclairants qui nous ont préparés et expliqués, à quels point certaines mesures, soi-disant sanitaires, étaient contraires à la Volonté Divine. Dieu nous veut libre ! Agir par ignorance et amour du prochain (c. f. le message de Jésus-Christ à la fille du « Oui » dans le 2ème lien ci-dessous) n’efface pas les avertissements donnés par Dieu le Père et la Très Sainte Vierge Marie, concernant certains produits génétiquement modifiés :

Courage ! Que Dieu nous vienne en aide et nous soutienne !

P. S. : lectures de la messe du jour :

Première lecture

« L’Esprit, l’eau et le sang » (1 Jn 5, 5-13)

Lecture de la première lettre de saint Jean

Bien-aimés,
qui donc est vainqueur du monde ?
N’est-ce pas celui qui croit
que Jésus est le Fils de Dieu ?
C’est lui, Jésus Christ,
qui est venu par l’eau et par le sang :
non pas seulement avec l’eau,
mais avec l’eau et avec le sang.
Et celui qui rend témoignage, c’est l’Esprit,
car l’Esprit est la vérité.
En effet, ils sont trois qui rendent témoignage,
l’Esprit, l’eau et le sang,
et les trois n’en font qu’un.
Nous acceptons bien le témoignage des hommes ;
or, le témoignage de Dieu a plus de valeur,
puisque le témoignage de Dieu,
c’est celui qu’il rend à son Fils.
Celui qui met sa foi dans le Fils de Dieu
possède en lui-même ce témoignage.
Celui qui ne croit pas Dieu,
celui-là fait de Dieu un menteur,
puisqu’il n’a pas mis sa foi dans le témoignage
que Dieu rend à son Fils.
Et ce témoignage, le voici :
Dieu nous a donné la vie éternelle,
et cette vie est dans son Fils.
Celui qui a le Fils possède la vie ;
celui qui n’a pas le Fils de Dieu ne possède pas la vie.
Je vous ai écrit cela
pour que vous sachiez que vous avez la vie éternelle,
vous qui mettez votre foi
dans le nom du Fils de Dieu.

Psaume

(147 (147B), 12-13, 14-15, 19-20)

R/ Glorifie le Seigneur, Jérusalem !
Célèbre ton Dieu, ô Sion !
147, 12
ou : Alléluia !

Glorifie le Seigneur, Jérusalem !
Célèbre ton Dieu, ô Sion !
Il a consolidé les barres de tes portes,
dans tes murs il a béni tes enfants ;

il fait régner la paix à tes frontières,
et d’un pain de froment te rassasie.
Il envoie sa parole sur la terre :
rapide, son verbe la parcourt.

Il révèle sa parole à Jacob,
ses volontés et ses lois à Israël.
Pas un peuple qu’il ait ainsi traité ;
nul autre n’a connu ses volontés.

Évangile

« À l’instant même, la lèpre le quitta » (Lc 5, 12-16)

Alléluia, Alléluia.
Jésus proclamait l’Évangile du Royaume,
et guérissait toute maladie dans le peuple.
Alléluia. (cf. Mt 4, 23)

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

Jésus était dans une ville
quand survint un homme couvert de lèpre ;
voyant Jésus, il tomba face contre terre
et le supplia :
« Seigneur, si tu le veux,
tu peux me purifier. »
Jésus étendit la main et le toucha en disant :
« Je le veux, sois purifié. »
À l’instant même, la lèpre le quitta.
Alors Jésus lui ordonna de ne le dire à personne :
« Va plutôt te montrer au prêtre
et donne pour ta purification ce que Moïse a prescrit ;
ce sera pour tous un témoignage. »

De plus en plus, on parlait de Jésus.
De grandes foules accouraient pour l’entendre
et se faire guérir de leurs maladies.
Mais lui se retirait dans les endroits déserts,
et il priait.

Messe de Lourdes du 7 janvier 2022 :

Homélie :

Ce que j’en retiens :

Le prêtre ( à 11mn 55 de cette vidéo) a rappelé les versets 5 et 6 psaume 38 :

« 5Mes plaies sont infectes et purulentes, Par l’effet de ma folie.

6Je suis courbé, abattu au dernier point; Tout le jour je marche dans la tristesse, le noir.

Puis, le prêtre a dit :

« Mais à la fin, il y a toujours une lumière, chez le croyant, une Espérance qui est sa force, Dieu ne l’abandonne pas » (à ce moment précis, accroché par une ventouse, un petit torchon est tombé, avec la ventouse, sur l’évier, me signifiant que contrairement aux apparences, je ne suis pas seule, Dieu est avec moi ! Merci Seigneur ! Cela me met en joie !) « Et ceci est bien expliqué dans le psaume 6 :

« Le Seigneur accueille ma demande, le Seigneur entend ma prière. »

Ce fut certainement l’Espérance du lépreux, qui transgresse les interdits, car il n’a pas le droit de s’approcher de personne, pour s’approcher du Christ. C’est notre Espérance aujourd’hui. L’Espérance qui devient bonne nouvelle, qui devient force pour nos vies, souvent ballottées. Ce n’est pas le dieu des préceptes et de la théologie, mais le Dieu de Jésus-Christ, qui nous accompagne. Son amour, Sa tendresse, Sa compassion nous console. Il se penche sur la douleur des hommes et touche leurs blessures, les guérissant à la racine. Il nous relève, Il nous donne de repartir ! (…) La rencontre entre le lépreux et Jésus est la rencontre entre notre pauvreté et la Vie, entre l’homme mendiant d’amour et Dieu, source de Tout Amour, entre l’humanité blessée et l’admirable Médecin Céleste de nos âmes. (…) Nous nous sentons peut-être un peu tous un peu lépreux. Demandons au Seigneur qu’Il nous donne la décision, le courage, l’humilité de nous traîner vers Jésus, de nous prosterner devant Lui, pour Lui demander de purifier nos cœurs. Qu’Il fasse monter de nos cœurs la prière du lépreux : « si Tu veux, Tu peux me purifier. » Amen

https://saintebible.com/lsg/psalms/38.htm

https://psaume.retraitedanslaville.org/psaume/psaume-6-seigneur-que-fais-tu

Merci, Seigneur Jésus, de guérir toutes mes blessures d’âme, merci pour Ton amour, Ta tendresse, Ta compassion qui me console et merci de me relever à chaque fois que j’en ai besoin, ce qui était le cas, aujourd’hui ! Merci pour la joie, l’amour, l’Espérance et la paix que Tu me donnes ! Je T’adore !

Merci à vous, chers lecteurs et lectrices, de me lire !

Avec mon amour,

Hélène

Publicité

Une réflexion sur “Eglise française, brebis égarée et Jésus-Christ nous relève !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s